Conductimètres


Q : Le conductimètre mesure-t-il la conductivité ou la conductance ?

R : La conductivité est la mesure qui caractérise les électrolytes en solution. Elle est définie par la conductance dans un volume donné d'échantillon. La conductance est la capacité de la solution à conduire le courant électrique.

Conductivité = conductance x constante de cellule des sondes (K)
OU
conductivité = courant/tension x distance/surface

Q : Dans quelle mesure la température a-t-elle une influence sur les résultats de mesure de la conductivité ?

R : L'effet de la température sur les résultats de la mesure de la conductivité dépend de la solution mesurée. L'effet est plus important dans les solutions à faible force ionique (à faible conductivité). En général, on peut compter sur une augmentation de 2% par degré C. C'est le cas pour la plupart des solutions aqueuses. Cependant, si vous avez besoin de données plus précises, nous vous invitons à consulter un graphique correspondant à la solution spécifique que vous devez mesurer.

Q : La conductivité ne peut-elle être mesurée que dans des solutions aqueuses ?

R : Non, toutes les substances possèdent des propriétés de conductivité. En général, les composants organiques (tels que le benzène, les alcools, et les produits pétroliers) ont une conductivité très faible, tandis que les métaux ont une conductivité très élevée. La mesure de la conductivité de liquides hautement inflammables est très risquée.

Q : En quoi la conductivité et le TDS (total des solides dissous) sont-ils liés ?

R : Les sels, les minéraux, et même les gaz dissous contribuent de façon uniforme à la conductivité d'une solution. Cela signifie que la conductivité peut être utilisée comme un indicateur de la quantité de matériaux dissous dans une solution. Le TDS peut être utilisé de manière assez précise pour déterminer la concentration d'un sel seul, tel que NaCl, mais l'erreur est possible en comparant différents types de solutions. Il est nécessaire d'étalonner l'appareil de mesure en utilisant les mêmes matériaux dissous que dans la solution de test.

Q : Quelle est la différence entre la conductivité et la salinité ?

R : La sonde est la même pour la conductivité et la salinité, mais pour la mesure de salinité, un facteur de correction est appliqué à la valeur de conductivité. Le facteur de correction utilise le résultat de la conductivité et le convertit en ppm de NaCl.

Q : Qu'est-ce qu'une constante de cellule K et pourquoi les sondes ont-elles différentes valeurs de K ?

R : La constante de cellule K est égale à la distance en cm entre les électrodes de la sonde divisée par la superficie des électrodes en cm2. Pour les solutions
à faible conductivité, les électrodes peuvent être placées plus proches l'une de l'autre ou de plus grande surface de sorte que la constante de cellule soit inférieure à 1. Cela a pour effet d'élever la conductance pour produire une valeur que l'appareil de mesure peut interpréter plus facilement. L'inverse est vrai : dans des solutions à conductivité élevée, les électrodes sont placées à plus grande distance l'une de l'autre, ou ont une plus petite surface, de façon à diminuer la conductance de l'échantillon. En utilisant la sonde appropriée, K=0,1 pour les solutions à faible conductivité, K=1 pour les solutions normales, et K=10 pour les solutions à conductivité élevée, des mesures précises peuvent être effectuées pour n'importe quelle valeur de conductivité.

Q : Comment trouver le coefficient de température adapté quand on ne travaille pas avec de l'eau ?

R : Pour l'eau, le facteur de correction est réglé à une valeur par défaut de 1,91% par degré C. Vérifiez la conductivité de l'échantillon à 25°C, puis, en utilisant le même échantillon, observez le degré de conductivité à une autre température afin de déterminer le pourcentage de différence. Vous obtiendrez ainsi le facteur de correction de la température.

Q : Comment nettoyer les sondes de conductivité ?

R : Nettoyez les cellules de mesure avec un détergent liquide doux et/ou de l'acide nitrique dilué (1 %-poids) en immergeant la cellule dans la solution ou en la remplissant avec et en l'agitant de 2 à 3 minutes. HCl dilué (acide chlorhydrique) ou H2SO4 dilué (acide sulfurique) peuvent également être utilisés. Si une solution nettoyante plus puissante est nécessaire, essayer HCl concentré dans une solution d'isopropanol à 50%. Rincez la cellule de mesure à plusieurs reprises avec de l'eau distillée ou déionisée, et ré-étalonnez avant usage.

Q : Comment stocker les sondes de conductivité ?

R : Rincez-les avec de l'eau distillée/déionisée une fois utilisées. Vous pouvez stocker l'électrode en milieu sec ou humide. Si vous la stockez en milieu sec, il faudra reconditionner l'électrode avant usage.

Q : Comment étalonner un appareil de mesure pour le TDS si les solides dissous ne sont pas les mêmes que ceux contenus dans la solution d'étalonnage ?

R : Mettre au point votre propre étalon permettra d'obtenir des résultats plus précis. Pour y parvenir, il faut effectuer un mélange de sels dans des proportions relatives à celles utilisées dans la solution de test, puis dissoudre le mélange dans de l'eau distillée. Cela doit être effectué conformément à la formule suivante :

"1 mg de mélange de sel/litre d'eau distillée = 1 ppm TDS,
ou,
X ppm TDS = X mg de sels + un litre d'eau distillée."

Gardez à l'esprit que « X mg de sels » correspond au nombre de milligrammes du mélange de sels qui simule votre solution de test, et non pas à X milligrammes de chaque type de sels contenus dans le mélange. La valeur appropriée de « X » est déterminée par la règle suivante :

Pour une solution d'étalonnage, choisissez une valeur en ppm aussi proche que possible de la valeur en ppm attendue pour les solutions à mesurer. Si le contenu en ppm de la solution à mesurer est susceptible de subir des variations importantes, il est préférable de choisir une valeur en ppm pour la solution d'étalonnage dans le tiers supérieur de la fourchette attendue de mesures du TDS.