pH-mètres



Q : Que mesure le pH ?

R : Le pH mesure le degré d'acidité ou d'alcalinité d'une substance. Grâce aux instruments modernes, mesurer le pH est devenu presque aussi simple que mesurer la température.
pH

Q : Quels conseils pouvez-vous donner pour utiliser un tampon pH ?

R : Ces solutions dont on connaît le pH permettent à l'utilisateur d'étalonner le pH-mètre pour effectuer des mesures précises.
Pour une précision optimale :
• L'étalonnage doit s'effectuer avec des solutions tampons fraîches.
• Les tampons utilisés doivent encadrer les valeurs de pH des échantillons mesurés.
• Les tampons doivent être à la même température que les échantillons. (Par exemple, si tous vos échantillons sont à 50°C, chauffez vos tampons jusqu'à ce qu'ils atteignent 50°C en utilisant un becher dans un bain-marie.)
• Les valeurs des tampons dépendent de la température. Le tableau suivant liste les valeurs NIST des tampons pH à différentes températures.

Tableau des valeurs NIST des tampons pH à différentes températures
Température (°C) Tampon 4,01 Tampon 6,86 Tampon 9,18
10 pH 4,00 pH 6,92 pH 9,33
20 pH 4,00 pH 6,88 pH 9,22
25 pH 4,01 pH 6,86 pH 9,18


Q : Comment obtenir des mesures fiables du pH ?

"R : Voici quelques étapes essentielles qui vous aideront à obtenir des mesures plus fiables du pH.
• Faire tremper les électrodes neuves avant utilisation ! Un mélange 50/50 de tampon à pHل et de chlorure de potassium saturé constitue une excellente solution pour faire tremper les électrodes.
• Le fritté de l'électrode de référence doit laisser passer les liquides pour permettre à la solution interne d'entrer en contact avec la solution de l'échantillon. Nettoyez régulièrement les frittés.
• Utilisez des tampons fraîchement préparés pour effectuer l'étalonnage
• La température influe sur les performances de l'électrode. Utilisez la compensation de température, ou maintenez tous les échantillons à la même température.
• Effectuez un étalonnage régulièrement."

Q : Qu'est-ce qu'une compensation de température automatique (ATC) ?

R : L'effet de la température de la solution
Lorsque la température d'une solution augmente ou décroît, le pH de la solution peut changer. Ce changement n'est pas une erreur causée par une variation de la température, c'est la véritable valeur du pH de la solution à cette température. Comme il ne s'agit pas d'une erreur, il n'est pas nécessaire d'effectuer une correction ou une compensation.

L'effet de la température de l'électrode de pH
Dans les mesures de pH, il n'y a qu'un effet important de la température qui puisse causer des erreurs. Il s'agit de la modification dans la réponse de l'électrode (sa sensibilité) au pH, qui résulte de la modification de la température des échantillons. C'est la seule erreur raisonnablement prévisible due à des changements de température. C'est le seul facteur relatif à la température que les instruments de mesure du pH peuvent corriger par compensation de la température. Cette erreur est proche de pHـ,003/°C/unité de différence entre le pH mesuré et pHه. Si on mesure un échantillon sans utiliser une sonde automatique de température, la température de la solution doit être entrée manuellement dans l'instrument, afin qu'il compense l'erreur résultante.

Q : Comment stocker les électrodes lorsqu'on ne les utilise pas ?

R : À court terme, les électrodes doivent être stockées dans une solution de conservation pour électrodes (025 192). Si une telle solution n'est pas prête, des électrodes remplies de liquide peuvent être conservées dans une solution tamponnée à pHل,0. Pour stocker une électrode pour une longue durée, recréez les mêmes conditions dans lesquelles vous avez reçue l'électrode. Habituellement, il suffit d'humidifier et de remettre en place le bouchon des électrodes à gel afin de protéger la membrane sensible, et de la maintenir active. Pour stocker les électrodes de référence et les électrodes combinées remplies de liquide, renouvelez l'électrolyte de remplissage, couvrez l'orifice, humidifiez et remettez en place le bouchon protecteur en plastique.

Remarque importante : ne stockez jamais une électrode dans de l'eau distillée ou déionisée. Cela pourrait affecter la stabilité et la vitesse de réponse de l'électrode.

Q : Comment nettoyer une électrode de pH ?

R : Lorsque des gouttes d'eau se forment sur le bulbe quand on le rince avec de l'eau distillée, cela signifie que la membrane de verre est sale. Le bulbe peut être nettoyé de la manière suivante :

• Pour les couches de protéines, faites tremper dans une solution fraîchement préparée, à 1 % de pepsine dans HCl 0,1 N pendant 30 minutes.
• Pour les dépôts non organiques, lavez avec une solution d'EDTA 1 M, d'ammoniac 2 M , ou d'acide 2 M.
• Pour des dépôts comme de la graisse, lavez avec de l'acétone, du méthanol, etc.

Q : Comment reconditionner une électrode ?

R : Un usage prolongé, de trop fréquentes immersions en milieu alcalin, ou une utilisation à haute température peuvent conduire au lessivage de la membrane de verre. La réponse est alors très bruyante et/ou capricieuse, ce à quoi on peut remédier en nettoyant l'électrode. Si cela se produit, la procédure suivante permettra de recouvrer la stabilité et une meilleure sensibilité au pH. Prenez toujours en compte les matériaux qui constituent l'électrode avant d'utiliser cette procédure.

1. Videz la chambre de référence, rincez avec de l'eau déionisée, videz et remplissez de nouveau avec la solution de remplissage spécifiée.
2. Faites tremper l'électrode dans un électrolyte de référence chaud (50°C – 60°C) pendant quelques minutes.
3. Laissez tremper l'électrode une nuit dans un tampon à pHل.
4. Ôtez tous dépôts extérieurs de sel à l'aide d'eau distillée.
5. Si la solution de remplissage ne traverse toujours pas par la jonction (en général parce que la jonction présente une porosité particulièrement faible), utilisez une aspiration douce pour attirer la solution de remplissage dans la jonction, et recommencez l'opération depuis l'étape 2.

6. Il peut arriver que le matériau qui bouche la jonction nécessite une action plus radicale. Si la méthode expliquée ci-dessus échoue, procédez de la manière suivante :

a. Si possible, utilisez un solvant spécifique de la solution ou du matériau réalisant la jonction.
b. Faites tremper la membrane une nuit dans HCI 0,1 M.
c. Si les mesures ont été effectuées dans des échantillons contenant des protéines, ôtez le dépôt de protéines en faisant tremper le bulbe de l'électrode dans HCl 0,1 M à 1 % de pepsine.
d. Répétez l'opération depuis l'étape 1.

Si rien de tout cela ne fonctionne, mettre l'électrode au rebut en respectant les consignes de sécurité, et la remplacer.